Le calcaire aussi appelé tartre, durcit l’eau. Sa présence en excès présente un certain nombre d’inconvénients :

  • Le tartre se dépose sur les parois des canalisations, dans les chaudières, les tuyaux d’eau chaude ou les appareils électroménagers. Il s’accumule particulièrement aux endroits où l’eau est mise à l’air (mousseurs, douchettes…). Une épaisseur de 3 mm de tartre sur un serpentin de chauffe-eau peut provoquer jusqu’à 18 % de perte d’énergie. La durée de vie des appareils peut également être affectée.
  • L’eau dure diminue les propriétés détergentes des lessives et des savons et engendre une surconsommation de produits d’entretien.
  • L’eau dure est désagréable pour la peau, le linge est moins doux et des traces de tartre se déposent sur l’émail des sanitaires.

La dureté de l’eau se mesure par son titre hydrotimétrique (TH) exprimé en degrés français (°F), 1°F = 10 mg de calcaire par litre.

Pour connaitre la dureté de son eau et savoir comment y remédier, il est conseillé de :

Se renseigner auprès de sa mairie ou de la société chargée de la distribution d’eau. La faire analyser par un spécialiste ou de la tester soi-même avec une trousse d’analyse.

 

Les adoucisseurs

L’adoucisseur permet, pour l’ensemble de votre installation, de modifier une eau « dure » chargée de calcaire en eau « douce », grâce à une résine qui retient les ions de calcium et de magnésium, à l’origine de la formation du calcaire. L’adoucisseur est composé de deux parties :

  • Une bouteille contenant les résines (de volume variable selon la consommation d’eau et la concentration de calcaire)
  • Le bac à sel où se trouve l’eau saturée en sel.

De façon cyclique, la résine ne capte plus le calcaire, on dit qu’elle est « saturée » : elle est alors régénérée automatiquement soit par un programmateur hebdomadaire à l’horloge ou par un compteur d’eau volumétrique.

L’adoucisseur est particulièrement préconisé pour l’alimentation en eau chaude. Son installation sur l’arrivée d’eau générale nécessite l’intervention d’un professionnel qui saura dimensionner l’appareil selon la dureté de l’eau et la consommation d’eau des résidents.

 

Les antitartres

      

Les antitartres empêchent la formation de dépôts de tartre dans toutes les installations contenant de l’eau. Leur mise en place est simple et leur coût d’entretien faible.

  • Les antitartres chimiques : le phosphate se dissout dans l’eau et capture l’oxygène dissous. Il empêche l’oxydation, donc la corrosion et la formation de tartre. Cette solution économique est proposée en cartouche plastique.

  • Les antitartres magnétiques : la puissance du champ magnétique provoque la cristallisation des sels présents dans l’eau (calcium, magnésium…) et les transforme en aragonite, ce qui les empêche de s’incruster sous forme de tartre. L’eau conserve toute sa minéralité. Cette solution est écologique et son coût d’entretien est faible.

 

Les filtres

       

Les filtres permettent de débarrasser l’eau de boisson des impuretés fines, des mauvais goûts et des odeurs, ainsi que du chlore et/ou des produits chimiques.

  • Plastique à cartouche : la cartouche filtrante est à changer 2 fois dans l’année.

  • Autonettoyant : Filtre avec brosse de nettoyage à l’intérieur de la cartouche, tête, bague et vanne de vidange en laiton chromé.

  • A tête en laiton : cartouche lavable et transparente, débit adapté aux besoins, très grande efficacité de lavage.

 

La piscine

Après la période hivernale, il est conseillé de démarrer le traitement de l’eau de la piscine au minimum un mois avant la saison pour permettre aux produits désinfectants de profiter d’un effet cumulatif.

En saison, la piscine exige un traitement hebdomadaire, voire tous les deux jours en cas de fortes chaleurs.

  • Analyser l’eau à l’aide d’une trousse d’analyse

  • Ajuster le pH entre 7 et 7,4 par ajout de correcteur pH+ ou pH-.

  • Contrôler la désinfection : chlore entre 0,4 et 1,4 ppm et brome entre 2 et 4 ppm.

- Eau verte : effectuer un traitement choc (chlore choc, brome choc ou kit de rattrapage eau verte).

- Eau trouble : rajouter un floculant en pastilles.

- Eau calcaire : rajouter de l’anticalcaire.

 

Pour une eau dure à très dure, ajuster le ph entre 7,0 et 7,2.

Utiliser de l’anticalcaire pour séquestrer les sels calciques.

En préventif, mettre régulièrement de l’anticalcaire : 0,5 L hebdomadaire.

Temps de filtration = T° de l’eau/2 (ex : eau à 30°C = 15h de filtration)

Pas de filtration la nuit.

Choisissez votre style

Découvrez notre sélection de tendances coup de cœur et choisissez le style déco qui vous correspond pour une salle de bains qui vous ressemble.

Decouvrez

Concevez votre projet

Réalisez vous-même les plans en 3D de votre future salle de bains grâce à notre outil de conception en ligne.


Decouvrez

Trouvez une salle expo

Recherchez la salle exposition la plus proche parmi notre réseau de plus de 92 salles sur toute la France.

Decouvrez

#FilGood

Avec Au Fil du Bain, I FilGood ! : Le concept FilGood met le bien être au cœur de votre projet de création ou de rénovation.

Decouvrez

Découvrez notre catalogue Au Fil du Bain en ligne.

Visionner

Réalisez vous-même votre plan de salle de bain en 3D.

Créer maintenant !

Découvrez la #FilGood attitude avec Au Fil Du Bain.

Visionner

Plus de 92 salles d’exposition partout sur toute la France.

Voir la carte