Premier réseau d'experts salle de bains Premier réseau d'experts salle de bains
Premier réseau d'experts salle de bains
Retour

Robinetterie

robinetterie salle de bain

La robinetterie est l’élément à la fois technique et esthétique qui vient habiller les différents éléments sanitaires. La diversité des gammes leur permet de s’adapter à tous les types de lavabos, vasques, douches ou baignoires.

Il existe deux types de robinets : les mélangeurs et les mitigeurs ; ces derniers se déclinent aussi en version thermostatique.

Les types de mitigeurs

robinetterie douche

Mitigeur simple : La manette métallique facilite la manoeuvre d’ouverture ou de fermeture et bénéficie d’une excellente robustesse.

Mitigeur thermostatique : Que d’avantages à utiliser ces mitigeurs à partir desquels vous pourrez déterminer la température de l’eau souhaitée au degré près.
La température de l’eau restant alors constante même en cas de variation de pression et ce, quelle que soit la production d’eau chaude dans votre habitation.

L'hydrothérapie

Les ensembles douches et douchettes :

Faciles à installer, simples à utiliser, ces ensembles sont le plus souvent composés de :

  • Une douchette à main – dont les nouvelles ergonomies et matériaux utilisés facilitent la prise en main. Ces douchettes peuvent être équipées de tête fixe ou rotative et intégrer jusqu’à 5 types de jets différents. Certains modèles sont dotés de buses en silicone permettant d’éliminer les traces de calcaire ;
  • Un flexible de douche antitorsion ;
  • Une barre (hauteur minimum conseillée : 600 mm), avec supports muraux réglables en hauteur.

Les colonnes de douche thermostatique :

Les colonnes de douche sont des ensembles complets apparents et dont la mise en place et l’utilisation sont également simples. Ils se composent généralement de :

  • Une douche de tête orientable ou fixe, avec de larges dimensions (existent en rond ou carré), et intégrée, soit au plafond soit à la paroi latérale de la douche,
  • Une douchette à main équipé de diverses fonctionnalités avec 2, 3 et jusqu’à 5 jets différents (jet pluie, jet concentré, jet massage) et d’un flexible antitorsion,
  • Un mitigeur, le plus souvent thermostatique : intégré à la colonne, il sera doté de limiteurs de débit et de température,
  • Une barre de support équipée ou non d’un porte savon, ou tablette réglable à hauteur variable.

Et sur certaines versions, les fabricants proposent une commande électronique qui permet alors une multitude de réglages possibles : température, nature des jets fonctionnant à intervalles précis…

Les solutions encastrées

Les ensembles d’hydrothérapie ou d’hydromassage peuvent aussi être encastrés dans les parois de la douche, dissimulant tout le montage et ne laissant apparaître que :

  • la tête de douche haute, fixe ou orientable,
  • la douchette à main,
  • les buses latérales sur rotules pour le massage.

Avant d’opter pour la solution « encastrée », il est conseillé de vérifier avec son installateur, le niveau de pression de la circulation d’eau.

La douche de pluie

  • L’effet « pluie naturelle » est assuré par plusieurs dizaines et même centaines de trous répartis sur la tête de douche, et par l’apport d’air dans le système d’eau. Les douches de tête peuvent mesurer jusqu’à 60 cm de diamètre, et pourtant, grâce à la technique du système « Venturi », ne pas avoir une consommation d’eau plus élevée que celle d’une douche classique. Ces cascades d’eau sont, suivant les modèles, éclairées ou non.
Au Fil du Bain | Tous droits réservés © | Mentions légales
Catalogue